Le Canada atlantique a-t-il les moyens d’avoir un programme de pulvérisation de l’ampleur de ce que nous avons vu dans les années 1970 et 1980?

Aucun groupe n’a les moyens d’exécuter un programme de protection du feuillage contre la tordeuse des bourgeons de l’épinette de l’ampleur du programme que nous avons vu dans les années 1970 et 1980. Au total, ce programme, qui a duré environ 13 ans au Nouveau-Brunswick, a coûté environ 175 millions de dollars. Un programme comparable aujourd’hui coûterait probablement entre 50 et 100 millions de dollars par année pendant 8 à 12 ans. L’augmentation des coûts est l’une des raisons pour lesquelles tous les partenaires ont intérêt à mettre au point une stratégie d’intervention précoce ou hâtive.

Avez-vous des questions?

Nous avons dressé une liste assez complète des questions et des réponses concernant notre Partenariat, l’initiative de recherche, les traitements et les résultats. Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez dans les catégories ci-dessous, veuillez nous adresser votre question. Nous voulons nous assurer que les gens du Nouveau-Brunswick aient accès à toute l’information relative à ce projet.

 

Si vous ne trouvez réellement pas ce que vous cherchez, faites-nous parvenir vos questions sur la tordeuse  des bourgeons de l’épinette et nous afficherons les réponses ici, ou nous vous dirons où vous pouvez trouver la réponse si elle existe déjà.