Combien d’emplois pourrions-nous perdre si nous ne protégeons pas la forêt?

Un modèle d’infestation non maîtrisée modérée à grave de la tordeuse des bourgeons de l’épinette dans la région de l’Atlantique mis au point par des chercheurs de l’Université du Nouveau-Brunswick prédit des pertes d’emplois qui pourraient se chiffrer entre 46 000 et 56 000 années-personnes sur une période de 30 ans, ce qui représente annuellement entre 1 500 et 1 900 années-personnes.

Avez-vous des questions?

Nous avons dressé une liste assez complète des questions et des réponses concernant notre Partenariat, l’initiative de recherche, les traitements et les résultats. Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez dans les catégories ci-dessous, veuillez nous adresser votre question. Nous voulons nous assurer que les gens du Nouveau-Brunswick aient accès à toute l’information relative à ce projet.

 

Si vous ne trouvez réellement pas ce que vous cherchez, faites-nous parvenir vos questions sur la tordeuse  des bourgeons de l’épinette et nous afficherons les réponses ici, ou nous vous dirons où vous pouvez trouver la réponse si elle existe déjà.