Vol de papillon

Publié le 25 07 2018

De la mi-juillet jusqu’en août, vous pourriez voir des nuées de papillons de la tordeuse des bourgeons de l’épinette qui volent près de chez vous. Ce n’est pas rare durant les infestations de tordeuse, et c’est habituellement le signe que les conditions météorologiques ont créé le climat parfait (de la chaleur et du vent), qui se combine à une émergence en masse des papillons tandis qu’ils sortent de leur état de cocon. 

Pourquoi les papillons se dispersent-ils?

Les papillons de la tordeuse des bourgeons de l’épinette se dispersent pour trouver de nouveaux endroits où pondre leurs œufs – des masses d’un vert éclatant peuvent apparaître sur le feuillage, et l’éclosion des œufs introduit une nouvelle génération de tordeuses des bourgeons dans de nouvelles aires de la région. Alors que nous savons que les événements de dispersion sont fréquents durant les infestations de tordeuse des bourgeons, il demeure difficile de déterminer leur importance dans la propagation de l’infestation.   

Dans l’est du Canada, les chercheurs du Partenariat pour une forêt en santé consacrent beaucoup d’efforts à tenter de suivre les dispersions de papillons. À l’aide de papillons recueillis dans différentes provinces et à différents endroits, les chercheurs tentent d’en apprendre plus sur l’état des papillons qui se dispersent dans la province et s’ils sont la source probable de la propagation de l’infestation.

Que puis-je faire pour aider?

Vérifiez s’il y a des papillons (vivants ou morts) sous la lumière de votre porte ou du lampadaire de rue. Ils peuvent se trouver sur le sol ou sur les murs.
Balayez ces papillons dans un sac de papier ou de plastique.
Ajoutez un morceau de papier avec votre nom, l’adresse  (de la collecte) et la date dans le sac.
Mettez le sac au congélateur (important pour préserver les œufs et permettre leur dénombrement).
Si possible, répétez l’opération quelques fois par semaine.
Communiquez avec nous, et nous nous occuperons du ramassage des papillons.
Communiquez avec Emily Owens (coordonnatrice des Pisteurs de tordeuses) :

par courriel (info@budwormtracker.ca)
sur Twitter (@emilyowenz)
sur Facebook (facebook.com/budwormtracker)
ou sur le site Web (budwormtracker.ca)

Retour aux archives