Les équipes de terrain de la tordeuse des bourgeons de l’épinette sont occupées

Publié le 13 07 2018

Les équipes de terrain de la lutte contre la tordeuse des bourgeons de l’épinette s’affairent au laboratoire de Fredericton à traiter les échantillons de branches prélevés sur des arbres dans le nord du Nouveau-Brunswick. Les branches font l’objet d’un examen minutieux pour repérer tout signe de tordeuse des bourgeons de l’épinette ou d’autres insectes qui pourraient s’y être nourris. Ces collectes ont lieu périodiquement pendant la saison et nous donnent des estimations de la densité de la tordeuse des bourgeons aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur des zones de traitement. Collectivement, les données sur les branches sont l’élément qui nous permettent de savoir où la tordeuse des bourgeons est actuellement la plus active et si les traitements ont réussi à réduire les populations de tordeuse des bourgeons (c’est-à-dire si la stratégie d’intervention précoce est efficace).  

Retour aux archives